Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog du RTMC. Moto-club atypique (Raging Tamaloù Motor Club) basé en Périgord

Le RTMC au ski...

, 04:34am

Bonjour à vous les Enragés du RTMC,

 

Je crois qu’après ce qui c’est passé ce WE, il va falloir, pour le bien de tous, que Fred et moi mettions les choses au clair, afin que personne n’ignore nos capacités d’intervention communes. Et donc, se méfie !...

Notre esprit d’équipe s’est effectivement révélé le WE dernier au Mont Dore, dans la file d’attente du téléski qui permet la liaison SUPER BESSE/MONT DORE. (Petite précision, le qualificatif de « Super » associé à BESSE ne doit en rien nous obliger à une déférence particulière à l’attention de Not’Prés ! j’ai nommé Fred...)

Pour en venir aux faits, c’est au cours d’une petite altercation avec un de ces tricheurs remonteur de file, que l’on doit cette révélation !

Je vous brosse rapidement le tableau :

Une longue et jolie file d’attente s’était formée en arc quasi parfait, remontant la pente avant le goulet de récupération des perches. Vu l’heure qui avançait, cette file s’allongeait gentiment. Tout le monde (excepté –déjà- mon voisin de devant qui avait tenté–et réussi- à gagner cinq ou six places…) prenait son mal en patience dans ce cadre magique où le temps passait malgré tout relativement vite à admirer la montagne Auvergnate enneigée et ensoleillée.

C’est alors que sans vergogne, un grand type d’une bonne cinquantaine d’années descendit l’intégralité de la queue, soit au bas mot une bonne centaine de personnes, pour s’immiscer sournoisement à l’entrée normalement réservée à l’ESF. Bientôt rejoint par un ami, ils faisaient « mine de rien » en parlementant avec les personnes qu’ils allaient doubler.

La fronde grondait dans les rangs et quelques boules de neiges accompagnaient les remarques fusant à l’attention des « doubleurs » … Jusqu’à ce deux jeunes, puis un troisième, placés plus haut dans la file et exaspérés par ce comportement et la presque réussite de la tricherie, se décident à intervenir.

Malgré le ton qui monta légèrement entre les nouveau intervenants et une personne de la file, s’en suivi une petite altercation « gentillette » qui vit les premiers resquilleurs refoulés de quelques places. Quant aux trois jeunes, ils réussirent eux, à s’intégrer et à doubler tout le monde !... Ce qui était, je pense, moindre mal face à l’initiative prise… entraîna malgré tout, une petite escarmouche avec d’autres personnes 

De ce temps, nous descendions et nous rapprochions de la zone de conflit…

A mon arrivé dans la partie basse de la boucle située avant le goulet, le grand type et son acolyte, dépités, partaient grands princes en criant haut et fort que nous « les dégoûtions tous », ce qu’il répéta en passant à mes côtés et me regardant.

Il n’aurait pas dû.

Mon sens du respect des règles est effectivement assez exacerbé et le manque de civisme est une des choses qui m’insupporte le plus. Donc, notre grand loustic n’avait pas fait le plus facile car arrivé à ma hauteur je lui dis que c’était lui, dont le comportement était dégoûtant et qu’est-ce qu’il espérait comme verdict que de se faire jeter en ayant voulu doubler plus de 150 personnes ? Je l’invitais donc avec peu de ménagement à « Dégager de là !».

C’est alors que, sans doute pris d’un sursaut d’orgueil, il se décida à faire demi tour et tenter de s’intégrer dans la file, devant moi ! Le con !!!

Mon sang ne fit qu’un tour et, jetant mes bâtons au loin pour ne pas risquer de –trop- l’abîmer (j’allais lui foutre dans la figure !) je cherchais rapidement comment le maîtriser. Me dépassant d’une bonne quinzaine de centimètres, je n’eu comme ruse que de lui saisir une des bretelles de son sac à dos et de le tirer fortement sur le côté, avec les skis, il n’avait guère d’équilibre dans ce sens là. Le résultat fut excellent, il se retrouva instantanément au sol accompagné d’un « ohhhh » émergeant de la file d’attente, et surtout, le mettant à ma hauteur pour lui passer une bonne bouffe dans sa g…. d’abruti.

Cramponné par le col je le menaçais de mon poing -certainement avec un air qui ne laissait aucune équivoque sur la proximité immédiate du « vaccin »- en lui demandant deux ou trois fois si, suite à son agissement et à sa tentative de doubler au moins 150 personnes « il en voulais plus ? ». Du regard je surveillais l’approche de son pote, prêt à assommer le premier pour m’occuper du second dans la foulé. Je n’eu pas à m’en préoccuper car le deuxième larron semblait nettement plus affolé que volontaire pour en découdre…

Sur ce, je laissais tomber le type en lui intimant une dernière fois de « dégager ».

A peine redressé, mon voisin de devant me dit «  vous avez bien fait d’intervenir ce n’est pas… » Je ne lui ai pas laissé le temps de finir, en enchaînant tout de go « continue pas de me gonfler parce que c’est toi le premier à avoir voulu gruger! Alors fait pas chier ! »

Il repris sa place sans moufter !...

Après m’être retourné et avoir repris le flot de la file d’attente, s’en suivi derrière moi une succession de rires et de remarques. Pensant en être l’origine, un peu navré du spectacle, je ne me retournais pas.

J’aurais du !!! Effectivement, la scène qui me fut rapportée valait le coup.

Imaginez : Not’Prés… Le père Fred himself en personne, était en train de passer sur le corps du type, AVEC SES SKIS ! En marquant bien l’appui SVP ! Et avec un air sans équivoque laissant filtrer un « Si tu ramènes ta fraise t’as la deuxième couche que mon pote ne t’a pas passée !!! » Superbe tableau s’il en est...

 

Pour résumer, moi j’dis qu’il n’y a rien de mieux que le travail d’équipe. Pas vrai mon Fred ?

 

En tout cas, le gaillard n’est sans doute pas prêt de réitérer l’exploit de remonter une file, ou alors, il vérifiera bien que Nous ne soyons pas dans le lot…

 

 

Tout ça pour vous dire que dorénavant, la deuxième signification du sigle RTMC est « Redressage de Torts & Mise en Compression »…

 

Donc, méfiance aux grugeurs et autres arnaqueurs, il y a au moins deux membres du RTMC qui veillent ! Et costauds ou pas (ceux qui me connaissent savent que mon gabarit n’a rien d’impressionnant, au contraire…) il faudra quand même se méfier !

 

 

De JeaPManiac (Alias Paulo La Mana…)