Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog du RTMC. Moto-club atypique (Raging Tamaloù Motor Club) basé en Périgord

Les "Reylus" dorés...

, 04:33am

Bonjour à tous,

 

Avant d'aller plus loin, petite minute culturelle locale pour définir l'origine et la signification d'un "Reylus"...

Ce mot de patois Limousin (et donc Occitan...) défini précisément une zone d'ombre persistante, particulièrement révélée au cours des fraîches journées ensoleillées d'Automne.

Provoquées par l'ombre des talus et autres bosquets, elles sont surtout pour nous Motards, un cauchemard en raison de leur soudaineté et de l'adhérance très précaire due à l'humidité permanente !

En hiver, elles sont le siège des plaques de verglas...

 

Ceci étant dit, une nouvelle fois, je ne résiste pas à l'idée de vous faire partager notre itinéraire du jeudi 07 octobre 2010 avec mon pôte Sergueï. L'ineffable Roul'propre et sa nouvelle Versys, par laquelle il revient à nous après 4 ans d'absence. Nous ne reviendrons pas sur les motivations et autres ocupations qui l'ont éloignées de notre monde motard, il risquerait  le Bonnet d'âne. Sans jeu de mot...

Profitant donc des vacances de c't'homme là et du jour de coupure hebdomadaire que je m'octroie, mais surtout ... Du superbe temps de cette semaine d'automne, nous avons (une nouvelle fois...) mis le cap à l'Est et les contreforts du Massif central.

Toujours à la recherche de possibles nouveaux beaux coins à découvrir, l'objectif était de montrer à Sergueï, le fameux Suc-au-May et les alentours de Chaumeil dans le fameux massif des Monédières. Par ailleurs patrie d'une "Music-star régionnale", j'ai nommé Jean-Ségurel...

Voici l'itinéraire qu'il ne faut pas manquer sous peine de louper quelque chose d'important de ce patrimoine roulistique qu'offre le Limousin...

Brantôme, Villars, Thiviers, Saint sulpice d'Excideuil, Lanouaille, Génis, Saint Mesmin, Pompadour, Uzerche, Eyburie, Peyrissac, Affieux, Madranges, Saint augustin (un Sarlat aussi !? qui fait tromper beaucoup de monde avec les GPS d'ailleurs...) et Chaumeil. --> Vous relirez facilement ces villages sur une carte (ou dans un GPS) ça vous amènera forcément sur les bonnes routes. Il n'y en n'a pas d'autres... Ou après, ce sont des chemins !

Une fois sur place à Chaumeil, un petit restau au charme désuet peut fort bien constituer l'étape de midi, ensuite il ne faut pas manquer "l'ascension" du Suc au May et les pérégrinations alentours permettant de découvrir non seulement des paysages magnifiques, mais aussi le village de Treignac par exemple, la maison de Blanche neige et des sept nains au bord d'un lac aménagé pour la baignade, etc. A  vous de voir, il y plein de choses à faire comme des balades à pied, ou des vols en delta plane.

Mais surtout, il ne faut pas louper les très belles successions de courbes entre Chaumeil et Trignac !  C'est un véritable paradis où poser le genou est souvent possible...

Allez roule ! A vous de jouer. Y'a de quoi et avec un revêtement FA-BU-LEUX !!!

 

Avant de rentrer, nous avons quand même fait le détour pour rendre visite à ce village au nom bénit de, ça ne s'invente pas... "Saint Hilaire les courbes" ! Nom que les dieux du Continental Circus ne renieraient pas....

Toutefois, grosse déception, le village est maintenant dévié par une de ces routes rectilignes donct les ingénieurs (pas si ingénieux que ça...) ont le secret depuis quelques décénies. En effet, pas de "courbes" dignes d'un intérêt notable ne mène à ce village !? Mais pour le fun et la photo, ça valait le coup...

Pour le retour, vous avez le choix entre reprendre le même itinéraire, ou varier les plaisirs en passant par Ségur le Chateau et en revenant via Génis, Excideuil, Savignac les églises, etc. Jusuq'à Px.

Libre à vous, en fonction du temps qui restera... 

A plus, JeaP